EN 
   |    Books   |    Videos   |    Join us   |    Login   |    More
   

Blog, comment, reply, share links, ideas, videos, pictures and podcasts

 
55 
Le député belge Samuel Cogolati demande des réponses aux Ministères des Affaires Étrangères et de la Défense Belges concernant les escadrons de la mort Rwandais opérant en Europe et en Afrique du Sud, où des ressortissants Belges Thomas Ngeze et Pieter-Jan Staelens sont morts dans des circonstances suspectes en 2018. En juin 2018, lors d'une interview avec Le Soir et Knack, Guy Rapaille, l'ancien président du Comité R a déclaré que les services Belges ont été informés de l'existence d'escadrons de la mort rwandais en Europe. En juin 2019, dans une déclaration à La Libre Belgique, le lieutenant-général Claude Van de Voorde, patron du Service Général du Renseignement et de la Sécurité, a placé le Rwanda aux côtés de la Chine et de la Russie dans le top des priorités du renseignement militaire belge. Plusieurs incidents inquiétants se sont en effet déroulés ces dernières années lors desquels la responsabilité des escadrons de la mort rwandais en Belgique a été pointée du doigt par les victimes. 1. Quelle est la nature exacte de l'ingérence desdits escadrons de la mort rwandais en Belgique? 2. Quelle politique mène le SPF Affaires étrangères pour lutter contre les menaces desdits escadrons de la mort rwandais en Belgique? 3. Des mesures ont-elles été prises plus particulièrement vis-à-vis de l'ambassade rwandaise à Bruxelles? 4. La Belgique a-t-elle fourni, et si oui, dans combien de cas (tel que celui de Judi Rever) continue-t-elle de fournir une protection rapprochée à des personnes critiques envers le régime du président rwandais Paul Kagame en Belgique? 5. Quelles actions la diplomatie belge a-t-elle entreprises vis-à-vis du Rwanda pour investiguer les morts suspectes des ressortissants belges Thomas Ngeze et Pieter-Jan Staelens en 2018 en Afrique du Sud? 6. La diplomatie belge a-t-elle pris des mesures particulières lors des trois dernières visites du président rwandais, Paul Kagame - dont la dernière date de juin 2019 - suite aux incidents et plaintes pour agressions, menaces ou vandalisme déposées par certains Belges d'origine rwandaise? 7. Quelles sont les actions concrètes mises en place par le SPF Affaires étrangères pour assurer la protection des Belges et Rwandais sur notre territoire contre les actions desdits escadrons de la mort rwandais?

Escadrons de la mort Rwandais en Belgique.


Le député Belge Samuel Cogolati demande des réponses aux Ministères des Affaires Étrangères et de la Défense Belges concernant les escadrons de la mort Rwandais opérant en Europe et en Afrique du Sud, où des ressortissants Belges Thomas Ngeze et Pieter-Jan Staelens sont morts dans des circonstances suspectes en 2018.
158 267
Hide all comments (2)
Cathy Vikulchik 2019-11-26 at 21:27

Paul Kagame essayerait-il de faire abattre ses opposants sur le territoire Belge? Une journaliste canadienne soupçonne la présence d'escadrons de la mort en Belgique, des agents rwandais qui pourraient déjà avoir fait des victimes.

Menacée par des agents rwandais, une journaliste canadienne a bénéficié de la protection de la Sûreté de l'Etat en Belgique


Une journaliste Canadienne a bénéficié de la protection de la Sûreté de l'Etat en Belgique. Les services secrets craignaient que des mercenaires Rwandais ne s'en prennent à elle chez nous. En cause: ses enquêtes un peu trop fouillées sur le Rwanda et rôle de l'actuel président dans le génocide de 94. La journaliste témoignait dans notre journal de 19H.
Like  Reply   
Cathy Vikulchik 2019-11-26 at 13:38

Kagame fait parler de lui en Belgique: espionnage et intimidation envers des journalistes et des opposants à son régime brutal.

La Belgique, terrain de jeu des espions rwandais


Tentatives de piratage, surveillance et intimidations : le pouvoir rwandais serre de près ses opposants et certains journalistes installés en Belgique. Le président Kagame s'en défend à peine.
Like  Reply   
 
12345678910  Next